Le blog

L’alcool et le sport : pas vraiment le meilleur coktail

Alcool

Guindaille et sport. Infos, astuces, solutions !

Ca n’est pas la meilleure combinaison, tu me diras, et tu as tout a fait raison, l’idéal serait de ne pas boire d’alcool, cependant, je sais que beaucoup d’entre vous sont de sortie le week-end, l’ambiance, les personnes avec qui on se trouve et un tas d’autres facteurs font qu’on a envie de se lacher un peu avec un enfin je veux dire quelques verres …
Alors est-ce possible de combiner les deux : la réponse sera mitigée, oui mais dans une certaine mesure, voici quelques infos, astuces et solutions pour toi sportif pour réguler tes soirées arrosées qui je l’espère ne sont pas trop fréquentes.

Déjà pourquoi cette envie d’alcool ?

Pour faire court et ne pas trop rentrer dans l’aspect technique et scientifique, L’alcool perturbe nos neurotransmetteurs au niveau du cortex et nous fait rentrer dans léger état modifié de conscience. La première chose qui lâche, ce sont nos inhibitions, qu’un cortex non alcoolisé garde normalement sous contrôle. Nous devenons plus bavards, augmentation de la confiance en soi, et un sens de l’appréciation qui change ( exemple : cette homme ou fille que tu ne trouvais pas terrible, qui soudain te parait pas si mal en fait.).

C’est bien chouette tout ca, cependant il y a le revers de la médaille.
Que se passe-t-il au niveau du corps ? voici 3 problèmes majeurs.
a) Deshydratation : l’alcool est un diurétique (qui te donne envie d’aller plus souvent aux toilettes et éliminer en plus grande quantité, ouais ca élimine c’est cool sauf que ca élimine principalement l’eau donc c’est moins cool) on connait tous et pardonner moi l’expression : « t’en bois une , t’en pisses deux », cherche pas plus loin, ca vient de là.
L’ensemble du corps se déshydrate et en particulier le cerveau, et un cerveau déshydraté au matin, ca te fout un p**** de mal de crâne, ouais ca vient de là aussi.

Solution :

Qu’est ce qui peut contrer çà ? Bonne réponse de l’eau ! Ca parait logique mais on le fait jamais, bah oui « on fait pas son faible en soirée », n’empêche que le mec ou la fille qui t’as dit ca, niveau faiblesse quand il se lève, c’est pas glorieux.

Donc Avant de partir en soirée, de l’eau, pendant la soirée dans l’idéal boire un verre d’eau entre les autres verres ou en intercaler un maximum en tout cas et avant de dormir, “avant de dormir mais ca va me donner envie d’aller aux toilettes au milieu de la nuit ?” Avec tout l’alcool qui est diurétique que tu as ingurgité avant, un verre d’eau en plus ne va rien changer à ce niveau là.
Puis le lendemain bois plus qu’à l’accoutumée (de l’eau !!)

B) Inflammation : l’alcool augmente l’état inflammatoire général du corps et stimule la sécrétion d’acide urique (vive la goutte). En tant que sportif, tu crées déjà des inflammations au niveau musculaire, tendineux et articulaire, la réponse du corps à cette inflammation modérée et qu’avec le repos et la nourriture (saine), cela te permet de récupérer et de rendre cet ensemble plus fort.
Cependant avec l’alcool on fait l’effet inverse on rajoute une couche sur l’inflammation et là, porte ouverte aux tendinites et douleurs articulaires.
En fait celle-ci se crée principalement avec la secrétion d’acide urique qui est un acidifiant puissant (même si l’aspect déshydratation y tient un rôle aussi mais bon si je dois rentrer dans les petits détails, je peux écrire un bouquin.).

Solution :
Qu’est ce qui contre l’acidification ?
les alcalinisants (ou basifiants) : les fruits et légumes sont parfait pour çà.
Avant de partir en soirée un repas riche en légumes, et au petit déj un repas riche en fruits ou un bon smoothie, cela t’évitera bien des douleurs sur le long terme.

C) La fatigue : pas besoin d’un dessin tu sors, tu rentres tard par rapport à tes habitudes conclusion tu es fatigué !

Solution :
dans l’idéal peu importe l’heure, si tu as l’occasion prend tes 7 à 8 heures de sommeil, si impossible pour toi d’en prendre autant, une sieste de 10 à 20 minutes pas plus durant la journée t’aidera bien. (pourquoi pas plus ? Tu rentrerais dans un nouveau cycle du sommeil dont je parlerais une prochaine fois, et tu te réveilleras encore plus fatigué que tu ne l’étais avant ta sieste, tu vois de quoi je parle).

Conseil supplémentaire : Les mélanges sont à éviter au maximum si possible, le foie travaille beaucoup plus lors de mélanges pour métaboliser le tout, ce qui fatiguera d’autant plus votre corps, diminuera vos défenses immunitaires, et qui amènera une réponse inflammatoire supplémentaire.

J’ai envie de m’entrainer !!! : Ok mais pas à fond et surtout pas de travail de force, ton système nerveux qui en pâtit déjà, n’a certainement pas envie d’être une nouvelle fois surmené, même si tu te sens en forme, je t’assure que le reste de la semaine, tu vas subir le contre coup et tu seras moins performant et fatigué sans comprendre pourquoi.
Donc le lendemain il est conseillé de travailler sur de la technique, du gainage ou du cardio (moyenne intensité, selon ta soirée de la veille, cette moyenne intensité peut te paraître plus éprouvante) accompagné d’une eau style vichy qui réhydratera le corps et remettra les minéraux perdus à cause de l’alcool et du sport que tu feras.

Avec modération, sportivement !

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *